Une vidéo « flow-motion » de Barcelone et une envie d’escapade le temps d’un week-end


Comme quoi avec un bon appareil photo et un logiciel performant, l’on peut faire des miracles. Employé par l’office du tourisme de Barcelone, Rob Withworth, photographe urbain de renom, a réalisé une vidéo surprenante intitulée Barcelona GO! C’est en déambulant dans les rues tortueuses de Barcelone – soit 184 heures de transport, de photos et de logistique – que ce jeune photographe-aventurier a su capter l’essence de cette ville.

 

« Il y a peu de villes dans lesquelles il est possible de marcher d’endroits spectaculaires en endroits spectaculaires ».

 

À l’aide de milliers de photographies et d’un processus qu’il appelle “flow-motion”, il réussit à illustrer le dynamisme de la ville catalane. Au total, ce sont plus de 26.000 images collectées pour un travail de 364 heures en post-production.

 

 

Un voyage depuis votre canapé ! Et si ça donne des idées à certains d’entre vous, nous avons sélectionné les 8 étapes indispensables à réaliser à Barcelone.

1. Parce que Barcelone ne serait rien sans Gaudi, les deux premiers éléments de cette liste font partie de son œuvre ! Commençons par le plus extravagant et le plus emblématique, l’œuvre inachevée de l’architecte catalan, la Sagrada Familia. Laissez-vous séduire par le « temple de la beauté lumineuse », les vitraux illuminés par la lumière naturelle, les gigantesques piliers en forme d’arbres et franchissez la frontière entre rêve et réalité.

 interieur-sagrada-familia2

2. Poursuivons ensuite la découverte de Barcelone sous le spectre de Gaudi en découvrant le Parc Güell. Ce qui devait au départ être une ville bourgeoise commandée par le mécène de Gaudi – Eusebi Guell – est aujourd’hui un parc onirique inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO. En parfaite communion avec la nature environnante, Gaudi a effacé les lignes droites pour les transformer en courbes dansantes et colorées.

parc-guell-barcelone

3. A présent, un quartier immanquable. La ville a conservé de nombreux monuments de l’époque médiévale. Pour les découvrir, il suffit de parcourir les ruelles étroites et hautes de la Vieille Ville: les quartiers du Gotico, du Raval et de la Ribera. Un seul mode d’emploi : partez à l’aventure et perdez-vous dans les ruelles anciennes, pavées et tortueuses, la formidable architecture pittoresque, les excellents restaurants et les cafés chargés d’ambiance.

 vieille ville

4. Second quartier à visiter, la colline de Montjuic, montagne qui côtoie le centre de Barcelone. Depuis deux évènements majeurs qui ont eu lieu sur cette colline – l’Exposition Universelle de 1929 et les Jeux Olympiques de 1992 – elle est principalement devenue un lieu de divertissement, avec de nombreux sites et attractions touristiques. De tous les côtés, Montjuic donne accès à une vue magnifique sur Barcelone. Les flancs de la colline sont couverts de fleurs, d’arbres exotiques et de cactus géants. Rendez-vous y pour y découvrir la Fontaine Magique, le Palais National, le Village Espagnol, les Jardins de Montjuic ou encore son château.

 

5. Barcelone ne serait pas Barcelone sans ses innombrables bars à tapas. Il est d’ailleurs coutume de grignoter quelques tapas accompagner de « cervezas » fraiches le soir, plutôt que d’aller au restaurant à proprement parler. Si vous êtes amateurs, Barcelone étant un port, ils y servent de nombreux tapas à base de fruits de mer. Les incontournables sont ensuite les Patatas bravas, des patates frites au four accompagnées de sauce piquante, le Pan con tomate, des tranches de pain simplement imbibées de jus de tomate et d’huile d’olive. Sinon, goûtez à l’Escalivada (poivrons, aubergines et oignons cuits à l’huile d’olive, souvent servis sur du pain) et enfin les épinards à la catalane, cuisinés avec des pignons de pin et des raisins secs..

 promo-tapas-tour-bicyclette-barcelone

6. Une autre adresse pour les gourmands : le Marché de la Boquería. Passez le porche au vitrail d’art nouveau et le Marché fera immédiatement son effet. Laissez-vous happer par les couleurs, les odeurs, les saveurs du plus ancien marché de la ville. Au sein de ces 6000 m² d’étalages – qui en font le plus grand marché d’Europe – vous trouverez forcément un produit pour lequel vous craquerez : fruits frais et exotiques, viandes, poissons frétillants, épices enivrantes, légumes … Ne ratez pas son entrée, dissimulé près des Ramblas, vous rateriez une expérience sensorielle unique ! Deux célèbres bars à tapas s’y font concurrence : El Quim et Pinotxo. Craquez pour l’un des deux.

 

7. Passons à présent à la culture. Voici deux musées à visiter absolument. Le premier, le musée Picasso, un incontournable à la fois pour son architecture et les œuvres qui y sont présente. Vous y découvrirez le lien qui unit Picasso à Barcelone ainsi que toutes ses années de formation à travers les 3500 œuvres qui composent l’exposition permanente. Deuxièmement, la Fondation Joan Miro. A nouveau, ce musée vaut le détour à la fois pour son architecture et ses œuvres. Le musée met en scène les recherches artistiques de l’artiste qui durant toute sa vie avait eu un intérêt particulier pour la diversité des matériaux, des formes et des couleurs.

 

8. C’est maintenant au tour de la Fondation Joan Miro. A nouveau, ce musée vaut le détour à la fois pour son architecture et ses œuvres. Le musée met en scène les recherches artistiques de l’artiste qui durant toute sa vie avait eu un intérêt particulier pour la diversité des matériaux, des formes et des couleurs. La Fondation Juan Miró s’admire également par son architecture spectaculaire. On la doit à l’architecte Josep Lluís Sert, un ami du peintre. Le bâtiment a été étudié pour que la lumière du jour apporte l’éclairage idéal et ainsi mettre en valeur œuvres.

Fondation Miro

En espérant que cet article vous donnera des idées de voyage, voici une carte de Barcelone froissable et ludique pour découvrir Barcelone d’un peu plus près !

 

Bon week-end prolongé les travelers !

 

Laissez un commentaire