Noël : comment le fête-t-on ailleurs ?


Ahhh… Noël… A chacun sa définition de « son » Noël. Ses souvenirs, ses habitudes. On a tous un petit quelque chose à raconter sur cette fête religieuse devenue fête familiale et festive. Petits cadeaux, grandes tablées ou dîners romantiques, la magie de Noël trouve toujours sa place dans chaque foyer. Mais alors qu’en France on prend plaisir à dégainer notre smartphone, même sous la pluie, pour photographier à l’envie, les jolies vitrines des magasins, comment se déroulent ces moments de fête en dehors de nos frontières ?

Père-Noël

© Santatelevision

Du côté des pays qui finissent en « -ande »

En Irlande, on dépose sur le rebord de la fenêtre, pour le Père-Noël, un verre de whisky et des carottes pour les rennes. Une fois qu’ils sont passés, on ouvre les cadeaux reçus et ont déjeune en famille le 25 décembre aux alentours de 15 heures. En Islande en revanche, il faut être certain d’avoir été sage pour avoir un cadeau ! En effet, dès le début du mois de décembre, les enfants accrochent une botte à la vitre. S’ils ont été sages, le Père-Noël les congratule en leur offrant un présent. S’ils ont été sots, ils ne reçoivent qu’une pomme de terre.
Mais c’est en Finlande que les enfants sont les plus sollicités. De fait, comme il est désormais acquis que le Père-Noël est originaire de Laponie (au nord, entre autre, de la Finlande), il est traditionnel d’aller couper le sapin le jour de Noël et de le décorer immédiatement. 20 jours exactement après la fête, le sapin est ôté de la maison.

 

Et en Europe ?

Au Danemark, il est de coutume d’accrocher au plafond une couronne comprenant quatre bougies, et c’est traditionnellement en famille que l’on va couper le sapin. Le jour J, on sert, à la fin du repas, une coupelle de riz au lait par personne. Un seul des convives pourra trouver une amande dans la sienne. L’élu se voit remettre un petit cochon en pâte d’amande qui va lui porter bonheur pour toute l’année.
Les Allemands ont des us plus proches des nôtres. Petits calendriers de l’Avent, décorations du sapin et guirlandes… Le 25, seul leur menu diffère ! En effet, la famille se retrouve autour d’une oie grillée que l’on déguste accompagnée de chou rouge et de pommes. Un régal !
Les plus gâtés restent les enfants espagnols qui reçoivent des cadeaux le 25 décembre ainsi que le 6 janvier ! Ici ce n’est pas le Père-Noël, mais les Rois Mages (Melchior, Gaspard et Balthazar) qui leur apportent les précieux paquets. Plus que de simples retrouvailles au foyer, c’est aussi dans les rues que la fête se déroule. Plusieurs cortèges se forment dans de grandes villes espagnoles durant lesquels les Rois Mages saluent la foule et viennent à la rencontre des enfants. Un vrai moment de partage et de plaisir !

Belles Fêtes de Noël à vous tous les travelers !

 

Laissez un commentaire