Lutter contre le décalage horaire !


Pack N Board veut que vous soyez au meilleur de votre forme pour profiter de votre week-end, votre semaine ou votre mois de voyage. Après notre fiche méthode sur la maximisation de l’espace dans votre valise , voici nos conseils pour lutter contre le décalage horaire.

 décalage horaire

Réduisez votre fatigue, vos troubles du sommeil et vos sautes d’humeur en suivant nos astuces pour ne pas gâcher une seule journée de votre voyage !

 

Attention : si votre séjour est bref (séjour de 3 jours ou moins, ne changez rien à vos habitudes) !

 

Dans le cas-contraire, suivez nos conseils pas à pas pour faciliter votre acclimatation !

 

1.       Comment se préparer avant le voyage

 

  • Anticipez

Adaptez-vous peu à peu au fuseau horaire de votre destination en modifiant l’heure de vos repas quelques jours avant votre départ.

 

  • Partez un jour plus tôt

Si vous voyagez pour des raisons professionnelles, essayez de partir un jour avant. Par exemple, voyagez le samedi en fin d’après-midi pour que l’horloge biologique puisse s’adapter à l’heure du lieu de destination.

 

  • Mangez des pâtes avant de partir

Veillez à manger un repas riche en glucides (riz, pain, pâtes …) la veille de vote départ. En effet, la consommation de glucides améliorerait le sommeil.

 

2.       Lutter contre le décalage horaire pendant le trajet

 

Pensez dès votre entrée dans l’avion à mettre votre montre à l’heure du pays de destination.

 

  • Buvez de l’eau

Pour rester hydraté tout au long du voyage, buvez de l’eau et évitez les boissons sucrées, alcoolisées ou avec caféine qui entraînent déshydratation, perturbent l’horloge biologique et accentuent le décalage horaire.

 

  • Baissez le thermostat

Si vous volez durant ce qui, à votre destination, correspondra à la nuit, la meilleure solution pour s’adapter au rythme est de dormir. L’organisme se sert en effet de la température comme indice pour régler son horloge biologique. La température du corps diminue avec la baisse de la température ambiante et envoie alors le signal qu’il est l’heure de dormir. Glissez votre coussin de voyage derrière la nuque pour plus de confort, enfilez votre masque de sommeil et vos bouchons  pour vous couper du bruit et le tour est joué. Pour éviter d’avoir froid, apportez une couverture légère.

 personne dormant dans l'avion

  • Évitez de consommer la nourriture fournie dans l’avion

Les repas sur les vols sont servis selon les heures de votre lieu de départ. Ainsi, il faut mieux éviter de consommer les plats servis au risque de saboter vos efforts d’acclimatation.

 

3.       Faire fi du décalage horaire après l’arrivée sur place

 

Une fois sur place, respectez les horaires des repas locaux et calez-vous sur les horaires pour vous acclimater le plus rapidement possible.

 

  • Prenez des protéines

Consommez des protéines (essentiellement dans les viandes, les poissons, œufs, produits laitiers mais aussi les céréales et légumineuses …) qui fourniront à votre cerveau les substances pour contribuer à vous garder éveillé durant la journée.

 

  • Apportez vêtements et chaussures d’exercice

Une séance d’entrainement physique de 30 minutes tous les jours créera une « bonne fatigue » qui vous aidera à dormir. Pensez aux salles de sport ou aux piscines mises à disposition dans les hôtels.

 

  • Fermez les rideaux et baissez le chauffage

Lorsque la nuit vient, pensez à fermer les rideaux et baisser le chauffage de votre chambre au moment de dormir. Vous vous privez une nuit de la vue depuis votre fenêtre mais vous enverrez à votre corps le signal qu’il est temps de dormir.

 

Conseils supplémentaires

  •  Pensez à vous lever et arpenter l’allée centrale pour détendre vos muscles durant le vol.
  •  Durant les 24 heures qui suivent votre arrivée, évitez de conduire sur de longues distances ou de prendre des décisions importantesLa moindre confusion résultant du décalage horaire peut altérer votre capacité à penser et à réagir normalement.
  •  Eviter les siestes : si elles se prolongent, vous rentrerez dans le sommeil profond et vous risquez de dérégler votre cycle du sommeil.

 
A présent, vous êtes parés ! Bon voyage !
 

Laissez un commentaire