London calling…


A l’occasion d’un long weekend, nous sommes partis quelques jours à Londres, découvrir ce qu’il reste des Jeux Olympiques et de la ferveur des anglais. Nous n’avons pas été déçus ! Londres, toujours belle et multiculturelle n’est plus qu’à 2h15 de Paris par l’Eurostar. A peine le temps de s’assoupir ou de sortir le kindle de sa housse que nous étions déjà arrivés.

 

 

 

 

 

 

 

Accueillis par la pluie mais l’humeur au top, nous avons pris la direction de St Paul’s Cathedral où nous logions le temps du weekend. Puis nous sommes partis à l’assaut des rues commerçantes, avons sillonné Regent, Oxford et Carnaby Street, en passant par les incontournables Leicester Square et Trafalguar Square.

 

Heureux de notre journée de visite et de lèche-vitrine, nous n’allions pas en rester là. Direction Shoreditch pour faire la fête ! d’abord dans le très chic Beach Blanket Babylon pour un diner très animé dans un décor lounge hype, puis dans un club électro plutôt underground affichant « The Electricity » sur les grilles de l’entrée.

 

 

Après un réveil tardif, le brunch s’imposait dans le charmant quartier de Portobello. Ses maisons roses, bleues, jaunes, ses pubs fumants sont une merveille. Lestés de quelques grammes (..kilos!) de saucisses et scottish bread, nous avions bien besoin d’une ballade digestive. Le London Bridge et les rives de la Tamise furent pour nous une longue excursion salvatrice. Nous regrettons de n’avoir pu entrer dans Westminster Abbey, 2 jours de suite indisponibles pour cause d’office et nous sommes contentés de flâner autour de Big Ben. Pour notre dernière soirée, ce fut Soho et ces bars cosi même le dimanche soir.

Nous avons dédié la dernière journée de notre périple Londonien à des visites plus culturelles.. pardon touristiques :) : 10 Downing Street, Buckimgham Palace, Saint James Park avant de reprendre notre Eurostar à Kingscross Station, les yeux cernés mais le coeur joyeux !

 

Les anneaux Olympiques ne flotent certes plus au dessus du London Bridge mais de cette ville en perpétuelle mouvement se dégage une incroyable modernité et un sentiment de branchitude à l’anglaise, qui contribuent surement à expliquer la très forte présence de résidents français à Londres !

 

 

Pour plus d’infos sur Londres, nous recommandons la rubrique du Guide du Routard.

A bientôt pour de nouveaux récits !

Charlotte

 

Laissez un commentaire