Ces road-movies qui vont vous donner envie de prendre la route


 

 

InToTheWild

 © Pathé

 

Il y a de ces voyages que l’on n’a pas vraiment préparés… Notre passeport n’est pas précautionneusement rangé dans sa pochette et l’on n’a pas pris le temps de remplir notre kit de flacons pour l’avion… Non, partir sur un coup de tête, tout plaquer pour prendre la route sans se retourner, cela peut arriver. Bien sûr, ça a l’air toujours plus simple dans les films !
Pour ceux qui n’osent pas ou n’ont tout bonnement pas envie, de prendre leurs clics et leurs clacs pour aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs, voici une sélection de films qui risquent bien de vous donner envie de prendre le large.

 

« Une histoire vraie » (1999), David Lynch

Suivez le périple de ce vieil homme qui décide d’enfourcher son énorme tondeuse à gazon pour aller rejoindre son frère en fin de vie. Ici, pas de mièvreries, David Lynch manie de main de maître l’art de rendre incroyable une histoire vraie.

 

 

« True Romance » (1993), Tony Scott

Au programme, un road-trip entre gangsters, de la drogue, de l’amour et de la violence. Interdit aux moins de 16 ans, le scénario du talentueux Quentin Tarantino est haletant et complètement déjanté… Comme on aime.

 

« A bord du Darjeeling Limited » (2008), Wes Anderson

Pour les amoureux des voyages initiatiques, riches en rebondissements, ce film est fait pour vous. Trois frères qui se sont perdus de vue, partent en train à travers l’Inde. Mais ce qui doit être un simple périple de retrouvailles va s’avérer être un vrai moment de remise en question… Il ne seront plus les mêmes après ça.

 

« Into The Wild » (2007), Sean Penn

Christopher décide d’abandonner sa vie dite « normale » pour aller voyager de par le monde. Etats-Unis, Canada, Alaska, suivez le jeune homme à travers son périple et les rencontres qui lui permettront de mieux se connaître. Et pour ceux qui préfèrent les livres aux films, seront ravis de l’ouvrage éponyme de Jon Krakauer.

 

 

La trilogie de Cédric Kaplisch

« L »auberge espagnole » (2002) puis « Les poupées russes » (2004) et « Casse-tête chinois » (2013). Trois films, un héros. On suit Romain, interprété par Romain Duris, à travers les différents moments cruciaux de sa vie. Situations rocambolesques à travers ses différents lieux de vie à travers le monde, ces trois comédies se regardent avec un plaisir non dissimulé !

 

 

Laissez un commentaire