Bali ou quand le calendrier religieux bouleverse un programme de voyage !


1112121118Cela faisait plusieurs semaines que nous préparions notre voyage en Indonésie et nous commencerions par quelques jours à Java où nous ferions l’incontournable ascension des 2 volcans principaux de l’île : le Mont Bromo et le Kawah Ijen.

Tout était parfaitement orchestré… Arrivée prévue dans l’après midi à Surabaya, juste le temps de réserver nos billets pour notre trip de 3 jours, une courte nuit et départ pour le premier volcan!

 

Au lieu de ça, nous avons débarqué dans une ville fantôme… Pas un chat dans les rues, presque pas de circulation, les magasins clos… Quelque chose ne tournait pas rond et ce n’était pas notre chauffeur indonésien qui pouvait nous renseigner…

 

Une fois à l’hôtel nous avons compris, nous tombions pile dans la fin du ramadan et donc des 3 jours de fêtes! Voilà qui nous mettait dans une belle situation… Mais ce n’était pas possible, les petites boutiques à touristes devaient forcément être ouvertes… Notre optimisme fut de courte durée ! Après 3h à essayer de trouver un petit bouiboui qui pourrait nous vendre 2 maudits tickets, nous étions résignés !

Il fallait prendre une décision, nous ferions alors un seul des 2 volcans et par nos propres moyens. Nous nous sommes rendus à la gare de Surabaya pour planifier tout cela, où le seul mot compris par notre agent SNCF local était Kawah Ijen… Pas super pratique pour organiser une excursion, mais nous sommes tout de même parvenus à booker quelque chose qui avait du sens, train de nuit, moto,  bus. Nous y serions à l’aube, comme sur des roulettes… Si seulement tout avait été aussi simple !!

 

Après notre trajet en train de nuit et avoir été conduit à la station de bus en moto, nous nous retrouvons dans un bus local, pas un touriste à l’horizon, jamais très rassurant ! Tout d’un coup le chauffeur s’arrête, pointe du doigt l’horizon et cri « Kawah Ijen »… Si près du but, nous commençons à marcher avec nos gros sacs sur le dos et une bonne grosse fatigue (non pas que le train de nuit ne soit pas très confort mais un peu quand même !). A chaque virage nous nous attendons à tomber sur le volcan, mais au bout d’une heure de marche, ça devient intriguant. Nous arrêtons motos et voitures pour essayer de comprendre la situation jusqu’à ce qu’un brave homme décide de nous prendre à l’arrière de son pick-up… 1h30 plus tard, il était arrivé chez lui et nous toujours pas au bout de nos peines… Il nous fallut encore 1/2h de marche, 1/2h en stop (gentiment recueilli dans une voiture de touristes  chinois) et plus de 3h de marches à nouveau pour nous retrouver au sommet…

 

Au bout du compte, nous avons atteint le sommet à 11h30 au lieu des 5h du matin annoncées, mais le spectacle nous a vite fait oublier notre peine !!

 

Kawah_Ijen

 

A bientôt pour de nouveaux récits de Voyage sur le blog de Pack N Board !
Raphäel

 

Laissez un commentaire